ACCUEILSAI BABA NOUS PARLEENSEIGNEMENTS ET REFLEXIONSSAI ACTUALITESDE NOUS A LUI
L'AMOUR EN ACTIONEDUCARE ET TRANSFORMATIONMISCELLANEES
Organisation Sathya Sai France
Editions Sathya Sai France
Centres et groupes Sai
Radio Sai Global Harmony
Sathya Sai Universe
Archives des discours de Sai Baba
Sommaire du site
Version imprimable (PDF)
Avis important officiel sur les "Médiums et formes subtiles" prétendant représenter Swami •
Infos Sai France
Archives Prema
Ecrivez-nous

 

N'oubliez pas de
consulter le
Calendrier des
prochains événements
.
de même que
les Infos Sai France

et le site des
Editions Sathya Sai France

où vous trouverez
notamment
les dernières
NOUVEAUT
ÉS
:

-  COURS D’ÉTÉ
À BRINDAVĀN 1991 Discours de Bhagavān Śrī Sathya Sai Baba
sur les
Upanishad
(Livre)

- Les enseignements
de Sai Baba sur
LE VOL DIRECT VERS LA DIVINITE

(Livre)

PRAYERS
For Daily Chanting
(CD)

 

titre_edito.gif

Chers lecteurs,

En cette nouvelle année, nous vous souhaitons à tous Joie, Paix et Bonheur !

Actuellement, il n’y a de véritable paix nulle part. Quelle en est la raison ? Sathya Sai Baba nous explique que c’est le manque d’unité qui est la cause de tous les types d’afflictions qui assaillent notre vie. S’il n’y a pas d’unité entre les membres d’une même famille, d’une même association, d’un même village, etc., comment pouvons-nous espérer que le monde connaisse l’unité, et donc la paix ? L’unité est indispensable aujourd’hui, mais l’homme moderne a perdu le sens de l’unité, nous dit Swāmi. Or l’unité est l’essence de la vie humaine, elle est une force et une joie pour nous. En travaillant à l’unisson, rien n’est irréalisable, et souvenons-nous que participer ensemble à des activités communes permet de créer plus facilement l’unité entre les êtres. L’amour authentique peut alors se manifester et des sentiments divins apparaître.

Pourquoi l’homme a-t-il perdu le sens de l’unité ? En raison de la profusion de ses désirs, du gonflement de l’ego, de l’abandon des valeurs humaines, de la recherche du bonheur à l’extérieur alors que le vrai bonheur émane du cœur. Baba nous rappelle souvent que « Le bonheur est l’union avec Dieu ». Dieu réside en tous les êtres et, à moins de faire l’expérience de  cette Unité, de voir l’Unité dans la diversité et de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour rendre les autres heureux, il est impossible d’atteindre le bonheur.

Purifions donc nos pensées, contrôlons nos désirs, accrochons-nous à la Vérité, développons l’amour, l’unité, l’amitié, la coopération et le service désintéressé, comme Sai Baba nous l’a enseigné. Alors la peur, la tristesse et l’agitation feront enfin place à la paix, à la joie et au bonheur en ce monde.

Puissent les articles de cette revue être pour tous les lecteurs une source d’inspiration et une aide en ce sens !


L'équinimité est la marque d'un être humain
par Sathya Sai Baba

Vingt-quatrième discours de la série « Amrīta dhārā » prononcé le 9 juillet 1996 par Sathya Sai Baba... Lire l'article

Leçons sur la sādhanā du sevā
par Sathya Sai Baba

« … Nul ne peut servir les autres tant que l'ego subsiste. Les attitudes d'aide réciproque et de service désintéressé développent l'humanité et aident la divinité latente en l’homme à s'épanouir... Tout service rendu au bétail, aux animaux et aux êtres humains constitue une discipline spirituelle (sādhanā) méritoire », nous dit Sai Baba dans un discours du 19 novembre 1981... Lire l'article

Réponses de Baba
par le Dr John Hislop

L'une des plus grandes bénédictions qu'un avatar peut accorder à l'humanité consiste peut-être à dissiper les ténèbres pour la guider sur la voie de la libération. Bien que ces conseils prennent généralement la forme de discours, le Dr John Hislop eut le rare privilège d'obtenir en entretien les réponses à certaines des plus délicates et néanmoins cruciales questions représentatives des perceptions et doutes courants des fidèles de Sai. Voici un extrait du bloc-notes du Dr John Hislop, un texte publié dans le numéro d'octobre 1974 du Sanathana Sarathi.
Lire l'article

Une petite histoire de Bhagavān : 
Agir sans réfléchir  Lire l’article

La suite des Perles de Sagesse de Sai (52) racontées par le Prof. Anil Kumar.

Paramam pavitram Baba vibhūtim
par M. Aravind Balasubramanya

« Curieux d’en savoir plus sur la méthode de fabrication de la vibhūti (cendre sacrée) élaborée et donnée par Swāmi, je me suis rendu dans le vaste centre commercial du Śrī Sathya Sai Bhakta Sahayak Sangh de Praśānthi Nilayam. Dans un coin du rez-de-chaussée, il y avait d’énormes plateaux recouverts de sachets de 100 g de vibhūti. Je me suis approché de M. Doraiswamy, le responsable de la production de vibhūti de Praśānthi Nilayam. Les détails qu’il a partagés avec moi étaient véritablement sidérants. »… Lire l’article

De la modération, pas d’excès d’ascétisme
par le Prof. N. Kasturi

Sans cesse, Baba conseille la modération. Il ne prône aucunement 1'ascétisme pour tous. Il parle du corps comme d’un instrument donné par Dieu…
Lire l’article

« Serve The Planet 2016 » et célébrations Lire l'article

Servir l’homme, c’est servir Dieu (1)
Comment Swāmi Kārunyānanda est venu vivre avec Bhagavān Śrī Sathya Sai Baba
par M. Aravind Balasubramanya

Swāmi Kārunyānanda est peut-être le seul à être venu à Swāmi à l’âge de 60 ans et à être néanmoins resté auprès de Lui à Le servir pendant quatre décennies !… Il a volontiers renoncé à toute une organisation de service qu’il avait démarrée à partir de rien, afin de trouver l’accomplissement suprême de sa vie. Que ce soit marcher derrière Bhagavān en tenant une ombrelle ou maintenir en l’air le pot vide à partir duquel Baba a manifesté des tonnes de vibhūti, rester avec Swāmi ou voyager avec Lui dans des lieux éloignés – Kārunyānanda a reçu toutes ces bénédictions. Voici l’histoire extraordinaire de la passion d’un homme pour le service… Lire l'article.

La mission divine de Bhagavān de transformer l’humanité
par M. Gene Massey

« Je recherchais la célébrité, la richesse et le confort et désirais ardemment obtenir la plupart des choses qui nous enchaînent… Qu’allait donc faire Bhagavān d’une telle personne ? Cela ne faisait aucun doute qu’Il avait bien réfléchi aux moyens de me sauver ! Un riche « réalisateur d’Hollywood » avec une tête aussi grosse que le Texas, faisant mauvais usage de son argent, en quête de célébrité et de fortune, rendant service afin de pouvoir dire aux autres quelle bonne personne il était, affirmant pourtant être un fidèle, et donnant surtout une mauvaise renommée à Swāmi ! Que faire ? »... 
Lire l’article

L’Amour guérit tous les traumatismes
par M. Aravind Balasubramanya (Équipe de Radio Sai)

…Le Dr Koh Chye Seng n’était pas vraiment docteur, même s’il aimait beaucoup se faire appeler docteur. Tous les étudiants du Sri Sathya Sai Institute of Higher Learning l’appelaient ‘Chāi’, terme qui d’ailleurs signifie aussi ‘thé’ en hindi. Chye était ‘dément’ et Swāmi l’avait adopté. Un groupe d’étudiants appelé les ‘Chye boys’ (‘garçons de Chye’) avait été sélectionné personnellement par Swāmi pour s’occuper de lui. Le Dr Chye vivait dans une petite maison située à côté de la Résidence de Swāmi, Trayee Brindāvan. Ce qui a mené cet être ‘dément’ à vivre aux côtés de Swāmi et lui a donné le privilège de rester avec le Seigneur jusqu’à sa mort est en soi une histoire magnifique… Lire l’article

La dissolution de l’ego
par Heart2Heart 

Le terme ego est généralement associé au sentiment de fierté, d’arrogance, etc. Ici, il est utilisé dans un sens plus large – il relève de toute la gamme de ce que l’on appelle souvent la conscience du corps. L’ego est intégré en nous dès le début. Dieu l’a en quelque sorte inséré en nous, et ce n’est pas sans raison. On peut alors se demander : « Dans ce cas, pourquoi essayer de se débarrasser de l’ego ? » En fait, il y a une bonne raison… Lire l’article

Laissez-Le décider
par l’équipe de Radio Sai 

Un petit garçon se rendit chez l’épicier avec sa mère. Notre vieil épicier regarda le charmant petit garçon, prit affectueusement un bocal rempli de ses friandises les plus succulentes et le lui présenta en lui disant sur un ton jovial : « Mon cher enfant, tu peux prendre tous les bonbons que tu peux tenir dans tes petites mains. »… Lire l’article

N’oubliez pas que vous pouvez vous rendre sur la rubrique « Version imprimable (PDF) » pour imprimer l’ensemble du numéro ou les articles qui vous intéressent. Les « archives Prema » vous permettent aussi de revenir sur d’anciens numéros.


Dans l’Amour de Sai,

L’équipe de Prema

Certains déclarent que la prière peut amener la paix mondiale et demandent aux gens de prier. Bien sûr, il est bon de prier, mais on ne pourra jamais gagner śānti uniquement par la prière. Celle-ci doit se joindre à la pratique. Vous ne devriez pas prier pour une chose et en pratiquer une autre. Une telle prière n’est que tromperie. Les paroles que vous prononcez, les actions que vous accomplissez, les prières que vous faites doivent toutes suivre la même voie. Si vous ne pouvez supporter patiemment vos semblables, si vous dites du mal des autres et les regardez de haut tandis que vous répétez la prière pour la Paix du monde, lokaśānti, vous n’aurez pas śānti. Vous récolterez plutôt l’agitation et avec elle la peine et la douleur !

Sathya Sai Baba
(Praśānti Vāhinī)


© 2017 revueprema.fr • Mentions légalesWebmasterEcrivez-nous